Un ballet folklorique mais pas désuet

A l’occasion du 60ème anniversaire de l’entrée en guerre des deux Corées, et en hommage à la liberté retrouvée grâce aux 16 pays membres de l’ONU qui vinrent la défendre, les Little Angels ont dansé et chanté la paix. Un spectacle pour le public français mais aussi ses vétérans, mis à l’honneur le vendredi 10 septembre, au Palais des Congrès.

Non sans une pointe d’humour, à l’instar de notre hôte M. Park Bo-hee, Directeur de la troupe, qui portait haut et fort les messages de remerciement et de gratitude, les Little Angels ont fait partager l’espièglerie de leurs personnages autour de 12 tableaux musicaux. Les danseuses, âgées de 8 à 15 ans, symbole de la jeunesse qui a souffert durant la guerre, offrent sourires et douceur.

Le répertoire de danses et de chants coréens se mêlent à des mises en scène qui renvoient à des temps et des saisons d’antan. Danses des couronnes de fleurs, du janggo, du Printemps, du tambour, des poupées, du masque, de la ferme ; le Jour des noces, le festival des fleurs, les soldats de plomb et le chœur final.

Parmi les différentes scènes qui se succèdent, l’une d’elles est particulièrement expressive : la danse de l’éventail. 16 jeunes filles, agitent délicatement leurs ocelles d’un rose éclatant. Les éventails s’ouvrent et se ferment dans un souffle. Les danseuses virevoltent, se rejoignent en cercle et comme une corolle composée de papillons, les ailes battent et frémissent telle une roue effectuée par un magnifique paon. La danse est lumineuse, jusque dans la nuit, où les éventails deviennent phosphorescents.

Une soirée d’enchantement qui se termine par Les champs Elysées de Joe Dassin ou bien encore une tyrolienne exécutée avec brio par deux des chanteuses. Un divertissement qui ne doit pas faire oublier les souffrances d’un peuple et des soldats qui vinrent le soutenir.

Rappel historique :

La guerre de Corée eut lieu de 1950 à 1953 entre les forces de la Corée du Nord communiste, soutenues par la République populaire de Chine et l’Union soviétique, et celles de la Corée du Sud soutenues par les Nations unies (principalement les États-Unis).(1)

Quant la Corée du Nord envahit la Corée du Sud en 1950, 16 pays membres de l’ONU vinrent défendre la liberté des Sud-Coréens, pour la première fois, sous la bannière de l’ONU.

(…) Une sale guerre, une guerre effrayante. Plus de 54.000 Américains moururent dans ce conflit (…), ou plus tard de leurs blessures. Un demi million de Sud-Coréeens et d’autres combattants des forces de l’ONU tombèrent. Plus d’un million de GI’s et de leurs Alliés furent blessés, marqués à jamais par leurs cauchemars et par leurs terrifiants souvenirs. (…) La dernière guerre en noir-et-blanc. Regardez bien les photos de guerre couleur cendre, regardez les yeux charbonnés de ces soldats, submergés de fatigue et miroitant de larmes. Mais d’une résolution d’acier.

Regardée à travers les lunettes de l’Histoire seulement deux générations après celle de ses Combattants et de ses Morts, la guerre de Corée parait si limitée, si maîtrisée. Si peu marquante. Trois courtes années. Quelques kilomètres carrés de pays dont les combats ne débordèrent point. Certes, ce fut le théâtre d’intrigues internationales dignes de Machiavel, et sans aucun doute, de simagrées politiques interminables ; ce fut aussi la crainte du spectre de la guerre atomique. Mais l’un dans l’autre, ce fut une guerre bien proprette, bien démodée pour tout le monde, à l’exception de ceux qui la firent et de ceux qui les aimaient. (2)

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Cor%C3%A9e

(2) http://france-coree.pagesperso-orange.fr/eurokorvet/kw_hist/resum_fr.htm

Extraits de: « The Korean War Veterans Memorial Story » de Carol M. HIGHSMITH et Ted LANDPHAR (1995) – Traduit de l’Américain (Février 1997)  par Léon C. ROCHOTTE

Cet article, publié dans Actualités coréennes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s