La crise européenne trouble le marché coréen

Il semblerait qu’avant hier la Bourse coréenne ait sévèrement chuté dû à la peur des investisseurs quant aux répercussions de la crise grecque. Cependant, le gouvernement et la banque centrale coréenne ont tenté de rassurer les acteurs financiers en leur expliquant que l’impact de cette crise ne devrait pas avoir une grande incidence en Corée du Sud, en raison d’une faible exposition des institutions nationales aux pays européens.

Le KOSPI (principal indice coréen) se serait cloturé à 1,647,50 soit 2,21% de moins que précédemment. Aussi, les investisseurs restent inquiets à propos des secteurs de l’automobile, de l’électronique et des institutions financières.

Cette tendance a aussi touché les indexes de la plupart des pays européens et asiatiques, mais aussi l’index américain. Cependant, après 13 mois de récession, la Grèce aurait eu une faible remontée.

Cet article, publié dans Politique/Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s